Les dix ans du NON

Tout le monde s’en fout autour de moi, pour moi c’est important, que faire ?

Il y a tout de même des gens que cela intéresse. Mais je ne vais pas descendre sur Marseille pour les rencontrer. Le plus logique est d’organiser un événement dans ma région.

Ça va commencer comme cela je pense.

Bonjour,

vous recevez ce courriel car votre adresse figure sur la carte de DR ou des Gentils Virus.

Je souhaite organiser une fête pour les 10 ans de la victoire du non au référendum.

Vous pouvez soumettre vos idées de date, de lieu, d’événement sur le pad suivant jusqu’au 27 avril.

[Lien vers un pad]

Bien cordialement,
Bertrand Hugon
Démocratie réelle

Facebook est un bon moyen pour joindre des groupes, des gens et les mobiliser.

Oui, s’il y a des gens qui sont prêts à diffuser de l’info sur ce réseau ça sera bien. Mais une fois que l’événement sera planifié.

Mon intention à priori n’est pas n’est pas d’organiser un événement de masse, vu les délais ce n’est pas réalisable.

Et puis, lorsque tu organises l’anniversaire de quelqu’un qui t’es cher, est-que tu invites tout le quartier ? Non, en général seulement les proches.

Eh ben là c’est pareil, s’il y a entre 5 et 50 personnes qui viennent je serai content.

Le plus simple est sans doute d’organiser un pique-nique sur le champ de Mars, comme ça si Facebook ramène du monde l’événement est facilement extensible.

Mais je le répète, pour moi juste rencontrer quelques personnes pour qui cette campagne référendaire a été un élément important, reconstituer le puzzle ensemble, je ne demande rien de plus.

Les biscotos des collectifs, les caméras des journalistes, tout cela m’a l’air bien toxique en l’occurrence.

Sur Paris le 29 mai, Facebook

Ton lien ne marche pas chez moi, voilà à quoi ressemble la page d’erreur:

https://drive.google.com/file/d/0B5Lt20Fg-CeobmJmTWp3TkxjcmM/view?usp=sharing

et j’ai essayé avec le compte de mon épouse qui a un compte Facebook, même punition.

Faut être dans un groupe spécifique ?

Ils ont dû fermer le groupe. Il s’appelle #NonCestNON : Groupe d’organisation de l’action nationale-29avril/29mai2015

Ah oui c’est le groupe des fanatiques d’André Bellon (bêlons !) qui organise un rassemblement tous les ans à la même date. Au menu, rencontre avec des politiciens professionnels, prises de parole avec la sono et tout ça. Non franchement j’ai passé l’âge.

Bonsoir Bertrand et David, j’ai trouvé ce lien où tu t’exprimes sans détours Bertrand :

Je ne comprends pas pourquoi le Cercle des Volontaires a annulé la réunion.

Oh moi je comprends très bien, et j’y suis pour quelque chose en fait. En fait, j’avais amené un loup à la première réunion.

Donc en lieu et heure de la deuxième réunion, il y en a eu une autre, « sur un autre sujet » donc.

En petit comité, pas de retransmission sur Youtube cette fois-ci.

Y étaient présents:

  • le loup
  • un ami à moi du CdV, membre depuis plusieurs années du troupeau à Bellon
  • un GV adorable, tellement au fait des choses qu’il m’a soutenu par plusieurs fois lors de la première réunion qu’Étienne avait voté OUI au référendum de 2005.

C’est cet équipage qui est derrière le groupe Facebook mentionné par David. Le groupe est vite devenu privé, il ne faut pas déranger le loup lorsqu’il travaille.

Même si, et je le dis clairement, je n’ai rien contre le fait qu’il s’exprime devant le troupeau à Bellon le 29 mai, et ce au nom de tous les collectifs qu’il voudra… l’essentiel étant que je sois loin à ce moment là.

Même si, et je le dis clairement, je n'ai rien contre le fait qu'il s'exprime devant le troupeau à Bellon le 29 mai, et ce au nom de tous les collectifs qu'il voudra.. l'essentiel étant que je sois loin à ce moment là.
Bonjour Bertrand, j'ai lu tes arguments en faveur d'une Constituante tirée au sort et non d'une Constituante élue, je suis d'accord, mais si tu y vas tu pourrais convaincre ne serait-ce qu'une seule personne, à mon avis cela serait mieux que de t'isoler. Tu as la chance d'être à Paris et de pouvoir voir du monde, pense à ceux qui n'ont pas cette chance et qui ne peuvent convaincre personne dans leur village. Même si dans la tête, on a théorisé les éléments de la société parfaite, quelque part c'est un peu une illusion de l'esprit, il faut faire avec ce qu'il y a, la situation présente, les humains tels qu'ils sont, viser une société meilleure et non une société parfaite. Orwell exprimait l'idée suivante : « Tous les utopies qui ont visé une société parfaite ont mal tourné, il nous reste juste patiemment et humblement à viser une société meilleure. »

Si tu veux des arguments en faveur du tirage au sort pour en faire un tract pour faire réfléchir :

http://lidiotduvillage.org/2013/04/30/loligarchie-a-fait-un-reve/

Je n’ai pas l’impression de m’isoler, au contraire.

Toi tu t’imagines que je pourrai convaincre qui que ce soit dans le troupeau à Bellon. C’est une erreur je pense. Dans ce troupeau il y a des gens qui ont suffisamment goûté à la soupe pour ne pas cracher dedans. Il y a les inconditionnels du statu-quo, de la fausse démocratie et j’en passe. Là-bas je serais seul, incapable de communiquer avec des politiciens de métier.

Alors que, sur le champ de Mars à 19 heures, la situation sera tout autre. Il y aura des gens qui seront venus échanger au sujet de cet anniversaire.

Cela dit, je pense que mes détracteurs ont raison lorsqu’ils me reprochent de vouloir organiser un événement trop intimiste.

En effet, et je m’en suis rendu compte récemment, si globalement le peuple français se fout de ce référendum maintenant, il y a dans la jeunesse des gens qui sont curieux et qui voudraient bien savoir ce qui s’est passé il y a dix ans. Il y en a même qui voudraient maintenant savoir pourquoi il fallait voter NON.

Ne comptons pas sur les médias dominants pour leur expliquer tout cela, court-circuitons les, et allons au devant de la population à l’occasion d’un événement convivial, un pique-nique où tout le monde apporte sa nourriture, symbole d’une autonomie alimentaire nécessaire à toute autonomie politique.

Le champ de Mars, outre les facilités techniques qu’il propose, évoque le dieu de la guerre, et c’est bien d’une campagne extra-ordinaire dont il s’agit. Rappelez-vous, qui aurait pu pronostiquer une victoire du non il y a un an ? Toutes forces politiques gouvernementales étaient corps et âmes pour le OUI, les médias dominants se sont déchaînés dans une campagne de désinformation sans précédent. Je me rappelle que même le 29 mai les radios émettaient encore des arguments en faveur du OUI, ce qui est strictement interdit normalement. Le peuple n’avait aucune chance. Pourquoi et comment a-t-il gagné ?

Ainsi, le pique-nique d’anniversaire du 29 mai 2005 à 19 heures sur le Champ de Mars vise deux publics bien distincts.

Les jeunes, ou les gens qui se sentent jeunes politiquement. Ils veulent juste en savoir un peu plus à l’occasion d’un événement convivial.

Les enragés du non, qui viendront là pour partager leur savoir.

Deux publics cible donc deux appels.

Un premier appel pour les anciens, pour les mettre au courant et les inciter à organiser un événement dans leur région. Cet appel sera diffusé dans toute la chouarosphère mais aussi par capillarité dans des forces politiques qui étaient et sont toujours d’accord avec l’argumentaire qu’Étienne a peaufiné il y a dix ans.

Un second appel, beaucoup plus large, à diffuser plus largement, en particulier sur les réseaux sociaux.

Conférence de presse au sujet des festivités des dix ans organisée par le Cercle des Volontaires le mercredi 29 avril.

Bertrand, merci d’avoir donné ton avis sur les membres de l’Association pour une Constituante que je pensais plus ouverts d’esprit et merci aussi pour l’organisation de l’évènement au Champ de Mars. Toujours dans l’idée des 10 ans du vote NON réussi au traité mal nommé : « Traité Constitutionnel Européen* », je transmets l’initiative du mensuel Bastille - République - Nation qui se transforme en mensuel Ruptures pour étoffer sa rédaction qui s’enrichit, entre autres, de l’excellente blogueuse Magali Pernin et ainsi toucher un public plus large.

http://chouard.org/blog/2015/04/24/ruptures-le-29-mai-2015-lancement-dun-mensuel-hors-du-commun/

*( Toute société dans laquelle la garantie des droits n’est pas assurée ni la séparation des pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution. )

Bien entendu il ne faut pas mettre tous les membres de l’association pour une fausse constituante dans le même panier, une portion croissante pense que le tirage au sort des constituants est la seule solution raisonnable et c’est heureux, mais je dois avouer que je n’ai pas apprécié de voir mes contributions sur leur site censurées.

Je prends bien sûr la chose avec philosophie, l’internet permet une liberté d’expression bien supérieure à ce que l’on trouve à la télé, où on a tout simplement pas droit au chapitre.

Mais voilà, pour moi censurer un internaute parce qu’il n’est pas d’accord avec le président c’est une pratique d’un autre âge.

Des nouvelles concernant les festivités du 29 mai:

Le Cercle des Volontaires a annulé la conférence de presse du 29 avril, en a programmé une autre le 4 mai, mais je n’ai pas plus d’info à ce sujet puisque suite à une votation interne, Démocratie réelle ne signera pas l’appel à manifester avec Bellon.

L’idée maintenant est de recenser les événements festifs organisés en France, en transmettre la liste aux médias alternatifs, et de la diffuser sur les réseaux sociaux. S’il n’y a rien près de chez vous le mieux est d’organiser un pique-nique, même sans plan B si il pleut :slight_smile:

Je rédigerai le communiqué de presse le 13 mai, il est en préparation ici:

https://www.loomio.org/d/Wi7Yz5PJ/les-dix-ans-du-non